Conseils, astuces et méthodes destinées aux entrepreneurs - Coaching - Stratégie Marketing Digitale - Inbound Marketing - Les clés de la réussite

En Chine, peut-on monétiser son compte Wechat?

SHARE
, / 1492 0

Il y a quelques mois, le réseau social majeur en Chine, Wechat, a lancé sa nouvelle solution de publicité pour les comptes publics. Vous pouvez maintenant diffuser des publicités sur votre propre compte et recevoir du revenu quand les utilisateurs cliquent (comme pour un bandeau sur votre site Internet). Mais pouvez-vous vraiment rendre cet outil profitable et combien pouvez-vous gagner exactement ?

Un service seulement ouvert pour les comptes importants

En premier lieu, il convient de préciser que le service de publicité de WeChat n’est pas disponible pour tout le monde. Vous pouvez mettre en place ce système pour diffuser les publicités si votre compte public WeChat a plus de 100,000 followers. Or avec une compétition de plus en plus intense sur les utilisateurs de WeChat, obtenir un tel nombre d’utilisateurs qualifiés n’est pas un mince challenge. Et ce malgré un potentiel immense d’utilisateurs sur le marché chinois, qui a vu le nombre de possesseurs de smartphone passer la barre du demi-milliard depuis plusieurs années déjà.

Une rémunération très progressive

Un test réalisé par l’agence WalktheChat a mis en lumière les principaux taux qui seront à prendre en compte pour estimer la monétisation de votre compte WeChat:

  1. En règle générale, on considère que le taux de lecture sur un compte relativement populaire est autours de 10%
  2. le taux par clic de publicité est relativement bas: au environ de 0.4%
  3. WeChat redistribue moins de 0.3 RMB par clic au propriétaire du compte public

 

Ainsi, si votre compte WeChat a plus de 150 000 utilisateurs actifs, un calcul simple permet d’envisager… 20RMB par jour. Autrement dit, entre 2 et 3 euros de revenu par jour.

150,000*10%*0.004*0.3= ~20 RMB

WeChat ne compte pas vraiment sur la publicité aujourd’hui  pour générer du revenu. Au 30 juin 2014, la publicité représentait ainsi seulement 10% du revenu total de l’entreprise ; et cela venait principalement de campagnes massives (par exemple pendant la Coupe du Monde) plutôt que sur un système développé sur des comptes publics.

 

En effet, par essence, la publicité ne fait pas vraiment parti de l’AND de Wechat: C’est aujourd’hui plus une plateforme de service. Pour les entreprises, cela implique un développement marketing beaucoup plus important que de simplement communiquer sur une marque. Les entreprises sur WeChat sont ainsi invitées à offrir des services et une véritable expérience d’utilisation aux utilisateurs.

 

Cependant, avec la pression constante pour étendre ses activités et s’aligner sur ce que fait son principal concurrent, Alibaba, WeChat a essayé de diversifier son offre comme ses sources de revenus. Les publicités sur les comptes publics représentent un élément significatif de cette diversification.

Des perspectives pour améliorer cette rémunération ?

Ce test a été réalisé avec du contenu publicitaire de WeChat. Cependant, WeChat a introduit de nouvelles fonctionnalités comme les bannières publicitaires.

La possibilité de diffuser des publicités au travers d’applications qui peuvent être téléchargées en un clic peut aussi apparaitre comme une grande opportunité pour l’avenir pour rendre le système plus profitable. En effet WeChat s’est érigé en tant que plateforme purement mobile avec un très haut taux d’utilisation. Les utilisateurs sont considérés comme plus riches, plus éduqués que sur les autres médias sociaux chinois et ils passent un temps très important sur le réseau.

Le système de publicité sur WeChat est toujours peu mature et ne peux pas être envisagé comme une source de revenu fiable pour les entreprises créant des compte publics.

Cependant, au gré de l’évolution du réseau qui tente d’attirer une part toujours plus importante de ses utilisateurs vers les pages publics et qui souhaite donner plus de visibilité aux publicités (notamment avec l’arrivée des bannières et des App publicitaires), ce modèle peut devenir très profitable à l’avenir.

 

Contributeur: Thibaud Andre, consultant pour SJ Grand

Tu veux accéder aux vidéos du WED ?

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.