Conseils, astuces et méthodes destinées aux entrepreneurs - Coaching - Stratégie Marketing Digitale - Inbound Marketing - Les clés de la réussite

Pourquoi est ce que vous ne devez surtout pas vous lancer dans facebook ads ou les tunnels de vente lorsque vous débutez !

SHARE
, / 134 0
Pourquoi est ce que vous ne devez surtout pas vous lancer dans facebook ads ou les tunnels de vente lorsque vous débutez !

Pourquoi est ce qu’il est primordial de savoir que vous ne devez surtout pas vous lancer dans facebook ads ou les tunnels de vente lorsque vous débuter !

Les publicités facebook connues également sous le nom de Facebook Ads sont utilisées communément pour aller chercher des nouveaux clients. Plus généralement pour aller chercher des nouveaux clients et prospects sur du trafic froid.

En bref, vous allez essayer de cibler des gens qui ne vous connaissent pas, jusqu’ici pas de souci majeur, sinon la publicité serait toujours inefficace…lorsque l’on débute, on a un problème plus sérieux : Cibler des gens sans les connaitre.

Pourquoi est-il dangereux pour vous d’utiliser la pub facebook pour essayer d’avoir plus clients lorsque vous débutez ?

Justement, parce que vous ne les connaissez pas suffisamment…

Même combat pour vos tunnels de vente…

Il y a plusieurs raisons à cela, en effet, pour qu’une campagne facebook ads fonctionne bien, il faut réunir plusieurs critères fondamentaux :

1. Connaitre le jargon marketing
2. Connaitre parfaitement votre avatar
3. Savoir à quoi pense votre avatar, ce qu’il souhaite avoir, quelles sont ses peurs et ses problèmes
4. Avoir un minimum de budget
5. Avoir tester des messages sur cette population

On va voir tout cela en détail.

1. Connaitre le jargon marketing

– CPI ou CPM : le coût est basé sur les « impressions » d’une annonce
Il s’agit du cout basé sur le nombre de fois qu’une de vos annonces est affichée sur la plateforme de publicité. L’impression est payante au cout par mille et non au clic.

– Le Taux de Clic (ou CTR pour Click Through Rate)
Il s’agit du résultat du quotient : Clics / Impressions x 100. Il permet de définir l’attractivité d’une annonce par rapport à ses concurrents. Ce ratio dépend également souvent de la position moyenne de l’annonce.

– Le Coût par Clic maximum (CPC max.)
Il s’agit du montant maximum que vous êtes prêt à payer pour un clic sur une de vos annonces. Dans la majeure partie des cas, le montant réel du CPC payé n’atteint pas le CPC maximum. Ce CPC max doit être défini au niveau du mot clé, ou de l’adgroup.

– Le Coût par Clic moyen (CPC moy.)
Il s’agit du coût moyen d’un clic, issu du résultat de l’opération suivante : Budget dépensé / Nombre de clics.

– La Position moyenne (Pos. Moy.)
Il indique la moyenne des positions atteintes par une annonce. Cette position, définie entre autres par le CPC max, influe notamment sur le taux de clic : plus une position est haute, plus l’annonce est visible et plus elle sera cliquée.

– Le Taux de Transformation (TTR)
Il s’agit du résultat du quotient Nombre d’actions / Nombre de clics, il permet de connaître le pourcentage de personnes ayant cliqué sur une annonce réalisant l’action recherchée.

– Le Coût par Action ou par Acquisition (CPA ou CAC)
Il s’agit d’un indicateur essentiel dans le suivi d’une campagne de rentabilité, il permet de savoir combien d’euros ont été investis pour obtenir une action. Il vous permet de savoir notamment combien vous coûte un client.

– Le Retour sur Investissement (ROI)
Indicateur ultime de suivi de campagne, il permet de suivre le retour sur investissement de votre investissement, et de connaître les sommes gagnées (ou perdues) par euro investi. Il s’agit de l’indicateur de rentabilité que vous devez ABSOLUMENT suivre.

– Le Taux de Diffusion d’une Annonce
Quand un adgroup dispose de plusieurs annonces, ce pourcentage indique dans quelles proportions la régie délivre les différentes annonces. Cet indicateur est influencé par le fait que l’on autorise ou pas la régie à optimiser l’affichage des annonces.

– La Part de Voix / d’Impressions (ou Share of Voice)
Cet indicateur permet de savoir combien de fois vos annonces sont diffusées sur 100 requêtes tapées. Le ratio est le suivant : Nombre d’impressions ayant déclenché l’affichage d’une annonce / Nombre total d’impressions ayant ou qui auraient dû déclencher l’affichage d’une annonce.

Avez-vous un peu mal au crâne ?
Oui c’est normal, on ne peut pas s’improviser spécialiste webmarketing et publicité Facebook du jour au lendemain. Si vous ne devez retenir qu’un seul indicateur, ce sera le ROI (Retour sur Investissement) quelque soit le budget que vous allez mettre et le nombre de clients que vous transformer. Même si vous n’y connaissez rien, c’est l’indicateur à suivre OBLIGATOIREMENT !

A ce stade, je ne vous ai pas montré comment réaliser une publicité et ce n’est pas le but de cet article, il s’agit ici d’une petite prise de conscience avant de vous lancer et dépenser plus quelques milliers d’euros et dire ensuite que ça ne fonctionne pas… Je vous le dit car c’est arrivé à beaucoup de mes clients que j’ai récupéré très déçu des publicités, le truc, c’est qu’ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient ni comment mesurer les résultats. Tout ce qu’ils ont vu c’est qu’ils ont jeté leur argent par les fenêtres.

2. Connaitre parfaitement votre avatar

L’interface de Facebook Ads est vraiment merveilleuse.
Vous pouvez paramètrer des campagnes ultra ciblées, vous pouvez utiliser le sexe, l’âge, la ville, les centres d’intérêts…. Autant de possibilités de choix pour vraiment cibler les bonnes personnes de façon ultra pointue !

C’est vraiment génial !

Vraiment génial ?

Oui, si et seulement si vous savez parfaitement à qui vous allez vous adresser.

Lorsque vous commencez c’est super difficile d’avoir un avatar bien défini.

Je vous invite très vivement à regarder cette vidéo de Franck Kern qui vous explique précisément comment faire et pourquoi c’est important :

3. Savoir à quoi pense votre avatar, ce qu’il souhaite avoir, quelles sont ses peurs et ses problèmes

Etant donné que vous venez de regarder avec attention la vidéo précédente, vous avez reçu toutes les informations nécessaires concernant votre avatar et pourquoi il est primordial, j’irai même jusqu’à dire « vital » pour votre business de connaitre vos clients et futurs clients.

C’est la seule et unique façon de leur adresser le bon message.

Le bon message qui fera un « Mais il ou elle a trop raison ! J’ai l’impression qu’il ou elle sait vraiment ce que je pense, ce que je ressens, ce qu’il ou elle propose est vraiment fait pour moi » dans la tête de vos prospects.

Du coup, comment pensez-vous faire un bon tunnel de vente s’il vous manque ces éléments ? Comment faire une bonne publicité facebook au niveau du copywritting s’il vous manque ces éléments ?

Pour rappel un bon tunnel de vente se compose de :
– Page de capture de lead
– Page de vente (Titre, problème, promesses/bénéfices, vidéo explicative, description de l’offre, témoignages clients, garanties et surtout boutons d’appel à l’action)
– Page de commande (Paiement) + order bump
– Upsell/Downsell

Le texte, les mots que vous allez utiliser feront toute la différence ! A votre avis que se passera-t-il si vous ne savez pas à qui vous parlez ?

Vous commencez à voir le coeur du problème des résultats qui ne sont pas à la hauteur de vos attentes ?

4. Avoir un minimum de budget

Nous avons parlé d’indicateurs chiffrés dans le premier chapitre.

Comme vous l’avez retenu maintenant, l’indicateur le plus important pour vous est le ROI.

Seulement voilà, pour mesurer les KPI’S (indicateurs de performance) il faut absolument attribué un budget minimum.

On me demande souvent : « Combien dois-je mettre de budget en publicité Facebook? » ma réponse est que votre budget facebook peut être quasi illimité tant qu’il vous rapporte plus que vous dépensez.

Par contre le budget minimum c’est 10€ par jour pendant 1 mois soit 300€. En dessous de ce budget vous risquez fortement d’avoir des indicateurs qui ne sont pas fiables…

5. Avoir tester des messages sur cette population

Vous l’avez compris, vous devez absolument récolter des informations précises sur vos prospects et clients.

Une fois que vous pensez avoir les bonnes indications sur qui ils sont et comment leur parler, testez ! Testez vos messages.

Grâce à internet, vous avez plusieurs façons de le faire :
– Sondage
– Quizz
– Messages facebook (commentaires)
– Groupes facebook
– Google search

Par la suite vous pourrez encore affiner et passez par l’AB Testing sur vos pages de ventes.

Si ce sujet vous intéresse et que vous n’avez pas le temps de lire, je vous propose de découvrir une formation que j’ai réalisé qui vous aidera dans votre démarche : https://bit.ly/2OYr55A

Tu veux en savoir plus sur le Webmarketing ? Rejoins le Club !

Tu veux devenir entrepreneur ? Regarde cette vidéo de formation gratuite :

2 heures de formation pour vivre de ta passion:

Tu veux accéder aux vidéos du WED ?

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.