Conseils, astuces et méthodes destinées aux entrepreneurs - Coaching - Stratégie Marketing Digitale - Inbound Marketing - Les clés de la réussite

Google lance son adexchange video premium

SHARE
, / 805 0

a organisé récemment son 14ème Customer Advisory Board (CAB). Lors de son évènement annuel Google a annoncé plusieurs nouveautés, Google Partner Select, l’intégration d’outil de visibilité,  Google Brand lift en plus de Google Preferred lancé en Avril dernier. Je vous invite à regarder dans le détails ce qui a été annoncé.

La vidéo représentera 75% du traffic internet d’ici à 2018, selon une étude publiée par Cisco. La vidéo représente également un format stratégique pour la croissance du marché publicitaire. Selon le SRI, le marché pub vidéo en France étaient de 136M en 2013, avec une croissance de +32% versus 2012. Google a racheté Youtube 1,6 milliards de dollars en 2006 et a imposé depuis une facturation à la vidéo vue. Un modèle d’achat qui plait aux annonceurs bien sur, comme le CPC, vous ne payez que si la publicité a fait son effet (vidéo vue, lien texte cliqué). Mais Google, dont la prochaine étape est de capter les budgets branding, notamment TV, souhaite innover et apporter de nouveaux indicateurs de mesure d’efficacité de la publicité vidéo sur internet. Google a annoncé de nouveaux indicateurs comme le Google Brand Lift. Par ailleurs, la qualité des vidéos hébergées sur Youtube a longtemps été de l’UGC (user generated content), autrement dit bien souvent des vidéos de chat. Or d’un part cela change, et Google invite depuis longtemps maintenant les contenus premium à diffuser leurs contenus sur Youtube. L’annonce de la chaine officiel de Dreamworks TV va dans ce sens. C’est également pourquoi Google souhaite lancer un réseau publicitaire vidéo, c’est à dire prendre en régie de l’inventaire vidéo tiers, hébergé sur d’autres site que Youtube, opéré en programmatique.

C’est la raison pour laquelle la vidéo digitale est actuellement un champ de bataille (rachat d’adapt.tv par AOL, Yahoo qui convoitaient Dailymotion, Prisma qui rachète Advideum…).

Ces tendances sur la vidéo online donne enfin l’arme que Google attendait depuis longtemps pour pouvoir absorber les budgets branding des marques. Neal Mohan annonce que pour la première fois en 2013 aux US, les marques ont dépensé plus online qu’en Télévision. Le digital devient un must have. Jusqu’ici il fallait être devant un PC pour être connecté. Aujourd’hui aux US, il y a plus de téléphone que d’américains. Le traffic mobile croit 3x plus vite que le traffic desktop. Avec 12% du temps passé sur le mobile, la notion de always est devenu une réalité. Aujourd’hui, on ne va plus sur internet, on est y continuellement connecté. La vidéo est devenue la forme dominante de consommation de contenu et elle est passée à 4 dimensions : le son, la vue, le mouvement et maintenant interaction. Les créateurs de Youtube ont crée une audience plus grande que celle qui consomme du brodcast TV. Aujourd’hui, les 18-34 ans sont plus sur Youtube que sur n’importe quel cablo-opérateurs. Il se consomme 1,2 milliards de vidéos par jour sur Youtube aux US. En une mn, il s’upload 100 heures de vidéos sur Youtube, c’est 500 heures de contenus par mois, par jour ils s’upload plus de vidéos que les 3 Broadcasters ont crée sur les 5 dernières années.

Google argumente que son offre a

1/ la scale nécessaire

2/ des contenus pertinence pour l’audience

3/ utilise désormais la vidéo comme format principale, le format utilisé depuis plus de 60 ans pour le storytelling.

 

 

 

 

L’idée est de convaincre que le digital est centrale pour construire une marque. Neal pointe cependant encore quelques freins, vous pouvez dépenser des millions en TV en une poignée de main, en web c’est un peu plus compliqué que cela, notamment avec les annonces suivantes :

Google Preferred : accéder facilement au Top 5% des contenus présents dans Youtube classés par popularité et engagement (lancé fin Avril dernier lors de l’annuel Youtube Brandcast, lors du Digital Content Newfronts de l’IAB)

Google Partner Select : la même chose mais au travers des contenus vidéos hors de Youtube, autrement dit il s’agit d’un réseau publicitaire vidéos pour les éditeurs premium, accessible en progammatique.

Ventes garanties via le RTB : le programmatique direct garantie est désormais accessible via le DSP de Google, Doubleclick Bid Manager. –  #adexchange-video-premium/n8z1jJGv.Jfk9lfmU.dpuf » http://vincenttessier.fr/2014/06/15/google-lance-adexchange-video-premium/

Tu veux en savoir plus sur le Webmarketing ? Rejoins le Club !

Tu veux devenir entrepreneur ? Regarde cette vidéo de formation gratuite :

2 heures de formation pour vivre de ta passion:

Tu veux accéder aux vidéos du WED ?

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.